#

Foire aux questions

picture of a cobblestone street in Old Montreal

Quel est le vélo recommandé pour cette course ? Un vélo de route avec des pneus de 25 mm ou plus équipé de suffisamment de rangement pour nourrir et accueillir le cycliste sur les plus longues distances de ce voyage. Une attention particulière devrait être accordée aux longs trajets au Yukon et en Ontario sans options fiables de réapprovisionnement en nourriture, en électricité ou en eau filtrée.

Quelles sont les exigences de sécurité des coureurs? La sécurité est de la seule responsabilité du coureur. Le directeur de course cependant refusera l’inscription au registre actif des coureurs de tout vélo qui n’est pas équipé au minimum d’au moins 2 feux rouges clignotants à l’arrière, bande réfléchissante orange à l’arrière des pédales, un réflecteur avant et une lumière, ainsi qu’une cloche mécanique ou électronique au point de départ de la course, ou tout cycliste ne portant pas de spray anti-ours Un spray anti-ours est obligatoire dans le Yukon, la Colombie-Britannique et les régions montagneuses de l’Alberta. Les coureurs sont encouragés à se rendre aussi visibles que possible aux conducteurs.

Quelles sont les lois sur la sécurité routière? Les lois sur la sécurité routière varient selon la province. Partout dans le pays, les coureurs doivent rouler avec le flux de la circulation (jamais contre) et obéir aux panneaux affichés. Un casque est requis dans de nombreuses juridictions. La recherche, la compréhension et le respect des diverses exigences en matière de circulation et de sécurité dans chaque province sont de la seule responsabilité du coureur. Le directeur de course peut fournir des informations consultatives supplémentaires pour compléter les propres recherches des coureurs.

Quel temps fait-il ? Le temps au Canada dans les Prairies, en Ontario, au Québec et ailleurs peut être très chaud en été. L’hiver peut arriver tôt et rester tard dans les régions montagneuses, à Terre-Neuve et tout au long du parcours. Les coureurs doivent se préparer et être équipés pour toutes les conditions météorologiques à prévoir le long du parcours. Le directeur de course déconseille fortement à tout participant non équipé et expérimenté de la conduite sur neige de continuer à rouler après la première chute de neige non fondante. Les données historiques de chaque partie du cours se trouvent sur le site Web d’information météorologique du gouvernement fédéral à https://meteo.gc.ca

Et la faune? Le Canada a une faune riche. Certains insectes et animaux sont doux et inoffensifs (et certains sont carrément adorables) mais certains peuvent être dangereux et / ou mortels. Les cyclistes sont chargés de rechercher les différentes espèces de faune qu’ils sont susceptibles de rencontrer et de s’instruire sur la manière d’y faire face. Cela comprend - mais sans s’y limiter - les orignaux, les oies, les tiques, les ours noirs, les ours bruns, les chiens, les lions des montagnes et les grizzlys. Le directeur de course peut envoyer des informations consultatives pour compléter les propres recherches des coureurs.

Les routes sont-elles sûres au Canada? Les Canadiens ont l’habitude de voir des cyclistes dans les provinces les plus peuplées en été, et la plupart les respectent beaucoup. Comme partout, les conducteurs peuvent être impatients, inattentifs ou même offensants. Beaucoup d’entre eux se trouvent au Manitoba. Le directeur de course a prévu un parcours qui redirige souvent la course vers les infrastructures cyclables affichées. Si vous voyez une telle infrastructure qui ressemble à l’itinéraire proposé mais n’est pas indiquée dans le plan proposé, vous êtes invité à l’utiliser. Gardez cependant à l’esprit que les années précédentes, dans diverses courses de bikepacking à travers le monde, des cyclistes ont perdu la vie ou ont été blessés, parfois gravement. Les coureurs assument l’entière responsabilité de leur sécurité, de leur intégrité physique, de leur vie et de leur bien-être.

Y a-t-il des points limites? En raison des problèmes de sécurité causés par les incendies de forêt saisonniers sur la côte ouest, les cyclistes doivent avoir atteint Calgary au plus tard le 30 juillet. Les coureurs qui ne sont pas arrivés à Calgary à cette date seront réputés avoir abandonné la course. Le cours traverse de nombreuses villes où le bus, le train ou le transport aérien peuvent être obtenus pour quitter l’itinéraire. Les coureurs doivent avoir étudié toutes ces options avant le départ. Le directeur de course peut envoyer des informations consultatives pour compléter les propres recherches des coureurs.

Le Canada est-il un endroit sûr? Le Canada a l’un des taux de criminalité les plus bas de tous les pays et sa population est appréciée dans le monde entier pour ses manières polies, serviables et aimables. Cela étant dit, le vol de vélos dans les grandes villes est un problème courant.